Le Directeur général de la Coopération (milieu)

Le Directeur général de la Coopération monsieur Ambroise Kafando a déclaré à l’issue d’une visite inopinée  effectuée, le mardi 30 juillet 2019  sur le chantier de construction du CHR de Ziniaré que "le niveau d’évolution des travaux est  très satisfaisant". C’est la deuxième fois  en moins de six mois qu’il se rend audit hôpital  pour constater de visu l’état d’avancement des travaux. Pour la visite guidée, le DGCOOP était assisté de M. Salam Kafando, Directeur de la coopération multilatérale et du Dr François Ramdé,  Coordonnateur du projet de construction du CHR de Ziniaré.

A la date du 30 janvier 2019, les responsables des entreprises attributaires des marchés avaient évalué le taux de réalisation des travaux à environ 96 %. Le DGCOOP s’était entretenu en son temps avec le coordonnateur du Projet M. Ramdé et les entrepreneurs afin de les exhorter à redoubler d’effort pour achever les travaux de finition dans le délai ; un délai maintes fois repoussé pour des contraintes diverses.

Aujourd’hui tout est fin prêt pour le fonctionnement des services du CHR de Ziniaré selon le coordonnateur du projet M. Ramdé  qui estime à 99% le taux de réalisation des travaux  et d’installation des équipements de l’hôpital. L’hôpital n’attend plus que du personnel pour s’ouvrir officiellement au public a t-il précisé.

La visite guidée a permis au DGCOOP de faire un tour complet de l’hôpital et de se convaincre que les lignes ont véritablement bougé depuis sa  visite en janvier 2019. Ainsi des bâtiments administratifs en passant par le bloc opératoire, les services des d’urgences, la maternité,  la pharmacie, le laboratoire, l’imagerie, la radiologie, l’ophtalmologie, la station d’épuration des eaux usées et bien d’autres services non moins importants, le DGCOOP a pu faire le même constat à savoir que les bureaux et les salles de soins sont achevés ainsi que les équipements disponibles. Pour le DGCOOP « c’est une avancée significative qui va  permettre de procéder très bientôt à l’inauguration du joyau, d’ici au mois de novembre 2019, » puis il ajoute: « je m’étais engagé lors de ma dernière visite, le 30 janvier 2019, à faire un suivi rapproché du chantier et ce que je vois me conforte dans cet engagement et me donne satisfaction en attendant l’ouverture effective de l’hôpital. »

 

En effet, l’ouverture du CHR de Ziniaré est très attendue et va certainement contribuer à désengorger les hôpitaux de Ouagadougou du fait de la proximité de ces deux villes et à améliorer l’offre de santé dans la région du plateau central.

Le financement de la Construction du Centre hospitalier régional de Ziniaré est assuré par l’Etat burkinabè et la Banque pour le Développement Economique en Afrique ( BADEA).

 

 

Le service de la communication de la DGCOOP