Le ministre de l’Economie , des finances et du développement , Lassané Kaboré a présidé le lundi 12 octobre 2020 à Ouagadougou, la cérémonie de distinction de l’ancien président de la BOAD, monsieur Christian Adovelande, admis depuis le 28 aout 2020 à faire valoir ses droits à la retraite après 42 ans de bons et loyaux services rendus à la Banque dont 9 ans passés à la tête de cette prestigieuse institution  financière sous régionale. La cérémonie s’est déroulée en présence de membres du gouvernement, du directeur national de la BCEAO et des représentants du secteur privé.

 

C’est dans une ambiance conviviale que le président de la BOAD a reçu sa distinction que les autorités burkinabè ont bien voulu lui décerner pour l’exemplarité de la collaboration et pour les services rendus au Burkina Faso  pendant son mandat à la tête de l’institution.

 

Saluant les qualités humaines et professionnelles de monsieur Adovelande,  le ministre  de l’économie a reconnu  que sous sa direction les lignes  ont considérablement  bougé au sein de la BOAD. Selon lui, les engagements et les décaissements ont connu une bonne accélération contribuant à positionner la BOAD comme un acteur incontournable de développement économique de sa zone d’intervention; plus de 4 420 milliards de FCFA ont été obtenus durant ses 9ans à la présidence de la BOAD portant à 6 240 milliards de FCFA, le montant total des investissements de l’institution depuis sa création.

 

Pour le Compte pour le Burkina Faso, le ministre a indiqué que   la BOAD a un portefeuille actif de 161 projets estimés à environ 611 milliards de FCFA.

 

Le système de gestion mis en place par monsieur Adovelande basé sur l’efficacité, la transparence, la rigueur et surtout la volonté manifeste de lutter contre la corruption a imposé le respect à l’institution et lui a valu une bonne place parmi les institutions financières du Continent a déclaré le ministre Kaboré.

 

Monsieur Adovelande a salué les efforts consentis par le gouvernement et le peuple burkinabè dans la lutte contre la pauvreté. Il en outre remercié le president du Faso et le gouvernment pour l'honneur à lui fait à travers cette distinction qu'il apprecie à sa juste valeur.

 

Service de la communication de la DGCOOP