La 8ème édition des Journées nationales de concertation (JNC) Etat-Organisations Non Gouvernementales et Associations de Développement (ONG/AD) s’est déroulée le vendredi 23 octobre 2020 à Ouagadougou, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie Dabiré, Premier ministre, Chef du gouvernement. Environ 300 participants ont pris part à cette 8ème édition des JNC placée sous le thème : « Promotion de la cohésion sociale : synergie d’actions de l’Etat et des ONG/AD pour une culture de paix sociale ».

 

Les JNC se veulent un cadre d’échanges et de dialogue qui réunit les acteurs étatiques et non étatiques notamment les ONG, les Associations de développement et les Fondations autour de questions majeures de développement du Burkina Faso.

 

Le Ministre délégué chargé du Budget, madame Edithe Clémence  Yaka a souhaité la bienvenue aux participants

Tous les intervenants à la cérémonie d’ouverture et de clôture à savoir le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, le ministre délégué chargé du Budget, madame Edith Clémence Yaka et la présidente du conseil d’administration du SPONG, madame Christelle Kalhoulé, se sont félicité de la tenue régulière des JNC et surtout de l’intérêt qui lui est accordé par les acteurs et partenaires au développement.

 

SEM le Premier ministre , Christophe Joseph Marie Dabiré

Pour le premier ministre, le thème de cette édition est pertinent et permet aux participants de cerner les enjeux et la vision de l’Etat en matière de cohésion sociale, de susciter une synergie d’actions entre l’Etat et les différentes ONG, d’encourager les ONG et associations à développer des stratégies et des actions de promotion de la cohésion sociale, de faire des propositions de solutions et des recommandations pour une promotion efficace et efficiente de la cohésion sociale et de la paix au Burkina Faso.

 

Au vu des efforts consentis par les ONG, associations de développement et Fondations en faveur du développement du Burkina à travers des réalisations et assistances diverses qui ont un impact significatif sur les conditions de vie des populations, « c’est un impératif pour  le gouvernement de les associer à l’œuvre d’édification de la nation et de prendre en compte leurs préoccupations », a –t-il déclaré.

 

En effet, les contributions des ONG et associations de développement dans les projets socioéconomiques à travers le pays de 2016 à 2019 s’élèvent à environ 580 milliards de FCFA selon  Son Excellence Monsieur le Premier ministre.

 

Madame Christelle Kalholé, PCA du Spong

Prenant la parole au nom des representants des ONG et Associations, la présidente du Conseil d'administration du Spong, madame Christine Kalhoulé, a remercié le gouvernement pour la qualité de la collaboration et souhaité que le gouvernement se penche sur leurs preoccupations afin de leur permettre de continuer à s'investir dans les domaines strategiques de developpement.

 

Au cours de cette 8ème édition, les participants ont eu droit à des communications suivies d’échanges sur deux sous thèmes; l’un portant sur « les enjeux et la vision de l’Etat en matière de cohésion sociale » et l’autre sur «la contribution des ONG/AD à la promotion de la cohésion sociale ».

 

une vue des participants

Les échanges ont permis aux participants d’évoquer leurs préoccupations, de formuler des suggestions et des recommandations qui ont été portées à la connaissance du Premier ministre à la séance du dialogue direct. C’est visiblement satisfait du travail abattu et des résultats auxquels les participants sont parvenus qu’il s’est engagé à les examiner avec la plus grande attention.

 

Le Minsitre de l'économie, des finances et du developpement, Lassané Kaboré, visite les stand d'exposition

Les JNC 2020 n’ont pas dérogé à la règle, une exposition vente des produits locaux et de savoir-faire des ONG et associations de développement a été organisée à l’attention des participants et du public.

 

 

Service communication de la DGCOOP